Biographie de l'artiste

Au sujet de l’artiste

C’est en tant que journaliste que la Québécoise Arianne Clément a commencé à s’exercer à la photographie et c’est cette expérience qui l’a poussée à faire une maîtrise en photojournalisme à l’Université des arts de Londres, maîtrise obtenue avec mention d’honneur.

 

Au cours de nombreux voyages à l’étranger elle a développé un style photographique qui se situe à la rencontre de l’Art et du documentaire. Du Grand Nord à la Côte Ouest, de l’Amazonie à l’Europe de l’Est, de l’Argentine à l’Irlande, ses sujets de prédilection sont restés les mêmes : les oubliés, les exclus, les marginaux.

 

Attirée par les textures granuleuses, brutes et grossières, elle est toujours à la recherche de contrastes forts : contrastes de textures et de lumières, contrastes entre le passé et le présent mais, surtout, contrastes entre l’attrayant et le rébarbatif, la sérénité et l’affliction, la beauté de la vie et son impitoyable cruauté.

 

Depuis plusieurs années, Arianne s’intéresse aux gens « invisibles » de sa propre communauté. Elle consacre son art presque exclusivement aux personnes du troisième âge; son approche et l’expertise qu’elle a développée confèrent à son travail une profondeur et une authenticité inégalées. C’est avec ses images d’aînés qu’elle a récemment participé à de nombreuses expositions et gagné plusieurs bourses, prix et honneurs. 

Arianne Clément photographie d'aînés